Le photocollage est l'art de l'illusion, de la vérité cachée, ou dévoilée, selon le cas. Est-ce parce que ce sont des images détournées de leur sens premier? Est-ce plutôt
à cause de la thématique qui sous-tend ces images, des dénominateurs communs qui prennent leur source dans notre inconscient collectif?

Comme on déforme des images pour en faire naître de nouvelles, la perception de ce que nous appelons le réel se déforme aussi pour faire naître des paysages secrets. Ce sont des onirographies, des instantanés pris sur le vif de versions du monde que nous n'expérimentons pas, mais qui n'en existent pas moins. Je joue avec le paradigme de l'image, je m'en sert de fenêtre, de périscope, de générateur de sentiments, de regard intérieur. Je privilégie ce médium depuis 1973, et j'utilise des techniques similaires dans mes travaux graphiques professionnels. © 2003